À la recherche des origines

PHYSIQUE FONDAMENTALE

 Préface

 

Les scientifiques présentent des théories sur l’univers qui sont passionnantes

 

Le problème c’est que bon nombre d’entre elles sont hautement improbables

 

Ce qui ne les empêche pas d’être annoncées comme de grandes vérités d’ordre général

 

Les probabilités sont tenaces , agaçantes , contrariantes et elles empêchent que les

 choses soient comme on le voudrait

 

On peut alors soit ne pas en tenir compte et dire que tout va pour le mieux dans le

 meilleur des mondes

 

Soit on peut présenter une version des choses différente , qui a plus de chances d’être

 juste ,ou du moins de se rapprocher de la vérité

 

C’est l’objet des lignes qui vont suivre

 

 Avec une version de l’univers , qui en toute simplicité , « colle » un peu mieux avec les probabilités

 

C’est une version basique , mais peut-être que l’on pourra dire un jour que c’est vrai, et

 alors continuer sur la lancée .

 

 

 

On va faire un bout de réflexion ensemble

Y'a quelqu'un ?

 

Lettre ouverte à toi

 

C’est qui toi ?

 

Ben , c’est celui qui lit ,donc toi

 

Ah bon ?

 

Yes

 

Et tu vas parler de quoi ?

 

Ben de rien , en fait ,si tu veux on va jouer

 

Et à quoi ?

 

Au jeu : « Qui veut créer l’univers ? »  , en toute simplicité

 

Et les règles du jeu c’est quoi ?

 

Ben ,j’en sais rien , on va les inventer ensemble

 

Ok , on pourrait commencer par créer un homme

 

Pourquoi pas , et même pour commencer on va créer un œil

 

D’accord , faudra prendre les ingrédients de départ : cornée , cristallin , rétine , muscles des yeux , nerf optique etc

 

Et puis on les assemble dans le bon ordre , on branche le nerf optique sur le cerveau , et le tour est joué

 

Bonne idée , mais les ingrédients pour faire un œil , tu vas les acheter au supermarché ?

 

Ben non , on va les créer aussi

 

Ok , faudra donc créer d’abord des cellules , avec un noyau

 

Et le noyaux , on le remplit d’ADN , et là encore le tour est joué

 

Pour le reste du corps , finalement , on fera de la même manière , et voilà notre bonhomme qui est terminé

 

Vu comme ça , c’est pas très compliqué , mais tu crois pas que ton bonhomme , il va se décomposer tout seul ?

 

Oui sans doute , et si on veut créer l’univers , il faudrait peut-être voir un peu plus petit , et s’occuper d’abord des molécules

 

Allons y pour les molécules

 

Ok , allons prendre les ingrédients pour les molécules : on met des atomes , on les colle ensemble et ça devrait aller

 

Et pour que ça colle bien , faut mettre de l’interaction forte

 

Et pour faire plus sérieux on met aussi un peu d’interaction faible, avec de la radioactivité

 

Et comme les atomes sont remplis de vide , on rajoute des électrons, pour que chaque atome reste à sa place , et ça nous donne l’électromagnétisme

 

N’oublions pas la lumière avec ses photons qu’il faut aussi créer

 

Jusque là tout va bien , et on fait comment pour la terre et la lune et le soleil ?

 

Ben là , on rajoute la gravité , comme ça tout s’attire mutuellement

 

Mais dans ce cas , s’ils s’attirent , ils vont se rentrer dedans ?

 

Pour éviter ça , on va donner une force à la terre , la lune et le soleil pour les faire tourner , pour que chacun reste à sa place

 

Ben on dirait que notre univers est terminé , et ya plus qu’à faire les finitions de notre jeu

 

Au fait , t’aurais pas oublié quelque chose : le temps , l’espace-temps , avec la courbure de l’espace temps ?

 

A mon avis ya pas besoin de ça pour créer l’univers

Tiens par exemple si tu prends ta montre , pour mesurer le temps qui passe ,et si tu écrases ta montre avec ton pied, l’univers ne va pas changer

 

Tu veux dire que le temps ne sert à rien ?

 

Ben si le temps ,ça sert à faire des mesures, et à créer tout un tas de machines , mais le temps c’est toi qui le crée avec ta montre

 

Ah , je comprends , en fait le temps n’est pas un composant de l’univers

 

Et tu vois , pour les longueurs c’est pareil : quand tu prends ta règle tu mesures une longueur et avec ces mesures on fait aussi tout un tas de machines

 

Exact et la longueur c’est toi qui la crée , mais ce n’est pas un composant de l’univers

 

Et donc ,ya pas besoin de temps et de longueurs pour créer l’univers

 

Exact , ya pas besoin non plus d’espace-temps , et c’est pas nécessaire non plus de le courber

 

Si j’ai bien compris, le temps n’existe pas dans l’univers, et on invente le temps quand on a besoin de faire des mesures et des machines

 

Et c’est pareil pour la longueur qui n’est pas un composant de l’univers

 

Et tu penses que les physiciens voudront jouer à notre jeu ?

 

Çà Je ne sais pas ,mais les mathématiciens sûrement

 

Et pourquoi ?

 

Parce que c’est eux qui ont inventé le temps et les longueurs et ils ont même précisé sur le mode d’emploi que ça n’existe pas

 

T’aurais pas une aspirine ?

 

Tiens pour toi , en fait c’est simple : le temps et les longueurs sont liés à l’infinité

 

Et alors ?

 

Et alors l’infinité par définition n’existe pas , sauf dans l’imaginaire des mathématiciens.

Tu vois, c’est comme Pinocchio : il existe seulement dans l’imaginaire de celui qui l’a inventé

 

Je comprends, et si on va chercher Pinocchio dans les villes et les campagnes, on ne risque pas de le trouver , car il n’existe pas dans le monde réel

 

Et pour les longueurs et le temps , c’est pareil , si on va faire des fouilles dans le sol , on ne va pas trouver des règles ni des montres

 

Effectivement , dommage pour les Rolex !

 

Ok et pour l’infini je ne vois pas le rapport

 

Ben l’infinité ,ça veut dire par définition qu’il n’existe pas de nombre correspondant

 

Je comprends , et quelque chose qui n’existe pas ne sera pas très utile pour créer l’univers

 

Et donc on n’en n’aura pas besoin pour créer notre jeu

 

Et la relativité t’en fait quoi ?

 

Ben , la relativité , c’est une propriété du temps et des longueurs , et donc comme on sait qu’ils n’existent pas , on n’en n’aura pas besoin pour notre jeu

 

Je comprends et E=mC2 on rajoute ?

 

Ben , non car C2 c’est la vitesse de la lumière au carré , et comme la vitesse de la lumière est une constante , on aurait pu mettre n’importe quoi d’autre à la puissance «  n » ,et ça aurait donné le même résultat

 

Tu veux dire : l’âge du capitaine à la puissance «  n » ?

 

Yes

 

Ok ,on va donc éviter aussi cette équation

 

Ben cette équation est surement utile à faire des calculs , mais ça ne sert à rien pour créer l’univers

 

Et tu crois que les physiciens vont aimer ?

 

On dirait que les physiciens ont oublié que les instruments de mesure de l’univers , ne font pas partie de l’univers

 

Je vois, quand on invente le temps et la longueur ,avec de beaux calculs mathématiques et de belles expériences , cette invention , restera toujours dans le domaine de l’imaginaire comme Pinocchio

 

Et tu vois , avec Pinocchio on peut faire beaucoup de belles choses , mais faut pas oublier que c’est juste une invention de l’esprit

 

Je vois , c’est un peu comme pour le Père Noel !

 

Ah non ,le Père Noel c’est autre chose !

 

Ok , t’as pas encore une autre aspirine ?

 

Tiens pour toi , on va en rester là pour aujourd’hui ,sinon tu vas finir par avoir un ulcère

 

D’accord , et notre jeu alors ?

 

Ben on a bien avancé , reste plus qu’à assembler tout ça

 

Ok , on va demander à des assembleurs de finir le travail

 

Ça roule , à la prochaine !

 

 

 

Petit aparté sur l’espace-temps

 

 

Pour comprendre la physique , il faut savoir qu’il existe deux sortes d’informations de natures différentes :

 

  1. Les informations obtenues par l’observation directe de la nature , et qui permettent par exemple de connaître la composition d’un atome : avec les protons , les neutrons , les électrons ,les quarks… etc Chacun de ces composants peut varier dans des limites établies par la science ,de manière objective .

Par exemple les électrons se répartissent autour du noyaux , selon des couches précises , avec un nombre d’électrons prédéterminés sur chaque couche .

Chacun de ces éléments a donc des propriétés précises déterminées selon l’avancement de la physique

 

 

 

 

  1. Les informations obtenues par l’observation indirecte , par l’intermédiaire d’instruments de mesures plus ou moins perfectionnés

Dans ces conditions expérimentales on ne mesure non plus la nature , mais une image de la nature , et les propriétés observées sont alors liées à cette image de la nature et non pas la nature elle même (pour laquelle il ne nous est pas possible d’accéder directement )

 

Pour illustrer ceci :

_ observons une voiture qui se déplace

_ on va faire des mesures de temps , de longueurs , de vitesse , de masse , d’énergie , de travail etc … qui sont directement liées aux instruments de mesure employés

Toutes ces mesures obtenues , sont des mesures d’une image de la réalité et non pas de la réalité elle même (cette image est le résultat de notre corps avec ses sens et des appareils de mesure )

Et toute ces mesures ne peuvent pas avoir de propriétés intrinsèques , car elles sont du domaine subjectif (ou imaginaire )

 

Pour fixer les idées :

_ prenons une pomme et un observateur à distance qui prend une photographie de la pomme

_ la photographie de la pomme obtenue a elle même des propriétés :le papier photo est plus ou moins souple ,il brule facilement ,il a des couleurs etc

_mais ces propriétés du papier photo ne peuvent pas être les propriétés de la pomme elle même

_ par contre la photo obtenue pourra être très utile dans le domaine scientifique ou artistique ou autre .

 

Quand on parle d’espace-temps , on est dans la situation d’examiner la photographie de la pomme et non pas la pomme elle même

Cet espace -temps ,qui est très utile pour la science , ne peut en aucune manière servir de support pour une extrapolation ,de la composition de la nature elle même

 

En particulier l’espace-temps ne peut pas avoir de propriétés prévisibles ,correspondant à des propriétés de la nature (comme la relativité qui ne peut pas être extrapolée à partir de l’espace-temps )

Il n’est pas possible d’utiliser l’outil mathématique pour « manipuler » l’espace-temps en espérant comprendre la nature

 

C’est pour cela que les extrapolations théoriques se basant sur l’espace-temps , n’ont que très peu de chances de correspondre à des réalités physiques , car on risquerait de partir dans toutes sortes de direction de recherche qui n’auraient plus rien à voir avec le modèle étudié

 

 

En résumé et en conclusion

  • l’image que l’on a du monde (par nos sens et nos expériences ) est très différente du monde réel , et on ne peut pas utiliser cette image (l’espace-temps ) pour déduire la nature exacte du monde

  • l’espace-temps ne peut pas être utilisé en physique fondamentale

 

 

De l’infinité jusqu’à la vie



 

 

L’infinité est un concept mathématique

_ Par exemple : si on dit qu’entre un point A et un point B il y a une infinité de points , cela revient à dire qu’il n’existe pas de nombre correspondant aux points situés entre A et B

Et par définition ce qui n’existe pas ne peut pas avoir d’application en physique

_ Autre exemple : disons qu’il existe une centaine de couleurs différentes numérotées de 1 à 100

si on dit :cette pomme n’est pas de la couleur 65 , que peut-on en déduire ?

réponse : rien ,car il existe encore 99 autres possibilités de couleurs

l’information : la couleur n’est pas N° 65 est donc inutilisable en physique

 

De la même manière , toute définition par la négative ( ce n’est pas … ) est inutilisable en physique

 

Cela revient à dire qu’en physique fondamentale tout doit pouvoir être compté , et rien ne doit être décrit avec l’instrument mathématique de l’infinité

 

A noter encore une fois que l’infinité des mathématiques est très utile dans la description indirecte de la nature (par l’intermédiaire des instruments de mesure ) :c’est la physique descriptive

 

 

Revenons à la physique fondamentale :

 

La difficulté à ce niveau ,est le peu d’informations objectives et reproductibles dont on dispose

Essayons toute fois d’en poser quelques bases :

La connaissance des différents atomes et leurs interactions sont solidement établies

Ce sont les lois de la chimie dont on connaît la classification de Mendeleïev

Dans un atome ,on peut compter précisément le nombre de protons et de neutrons

Ce nombre correspond à la masse de l’atome

On pourrait donc considérer la masse comme étant un élément de base de l’univers ( on peut la compter )

On peut compter aussi le nombre d’électrons , chacun étant situé sur une couche respective

Ces électrons (associés à l’électromagnétisme ) peuvent aussi être considérés comme des éléments de base de l’univers

On sait aussi que l’on peut compter d’autres éléments comme les quarks et les gluons , correspondants à l’interaction forte , et qui peuvent aussi être considérés comme des éléments de base de l’univers

On sait aussi que l’on peut compter les photons de la lumière , ce qui rejoint l’électromagnétisme déjà mentionné avec les électrons

 

Quand on parle de physique fondamentale , on mentionne plus facilement la gravité que la masse ,les deux étant des entités proches ,vue que la gravité est directement liée à la masse

On peut donc considérer la gravité comme étant un élément de base de l’univers (une brique de l’univers ) :liée au nombre de protons et de neutrons

 

Qu’en est-il du monde vivant ?

 

Connaît-on les lois qui régissent la vie ?

 

On sait qu’il existe une loi physique universelle qui ne connaît aucune exception

Cette loi s’appelle l’entropie

On peut l’illustrer par exemple en prenant un verre et en le laissant tomber

----- il va se briser en « mille » morceaux au contact du sol , et ces morceaux seront en désordre les uns par rapport aux autres

Ce désordre c’est la définition de l’entropie

On n’a jamais vu un verre se briser pour se reconstituer en un autre verre de forme différente

Cela veut dire qu’il existe dans l’univers une loi universelle , sans aucune exception  , qui veut que tout évolue spontanément vers le désordre

 

Hors le monde vivant , comme chacun le sait , est ordonné

On sait que l’entropie s’applique aussi au monde vivant , car étant assujetti à la mort , il va se décomposer un jour ou l’autre vers le désordre .

La complexité du monde vivant fait qu’il existe des milliards (à peu près ) de connections à chaque être vivant

 

Donc là encore dans le monde biologique la science est confrontée à des milliards de forces inconnues , pouvant expliquer la vie

 

  

Et si on poussait un peu le bouchon ?

 

 

Et pour quoi faire ?

 

Ben tiens , pour rigoler un peu !

 

Ok

 

Mais d’abord , il faut dire que la réflexion n’a pas pour but de défendre des idées philosophiques , ni religieuses , ni métaphysiques , ni métamachin

 

En fait c’est neutre et sans prétentions

 

Tu vois on a parlé du jeu « Qui veut créer l’univers » , mais c’est juste pour comprendre que l’univers a des fondements que l’on cherche à approcher par la réflexion

 

Et cette réflexion ne dépend pas des croyances personnelles

 

Voilà qui est bien dit

 

Ce que l’on cherche à comprendre c’est la structure de l’univers et non pas qui , ou quoi , en est à l’origine

 

Cela rejoint le domaine de la physique fondamentale , qui est toujours dans la recherche de vérités

 

En partant du principe que si l’on savait , on n’aurait plus besoin de chercher

 

Ce que l’on a déjà vu dans la physique fondamentale , c’est qu’il faut définitivement éliminer la notion d’infinité

 

En effet , par définition l’infinité n’existe pas , sauf dans le domaine imaginaire

 

Et on est arrivé à la conclusion que toutes les « briques » de l’univers peuvent être comptées

 

Cela nous a amené à recenser les éléments connus que l’on peut compter

 

Et on est arrivé à l’idée principale des atomes qui peuvent être comptés

 

Les atomes ayant une masse , cette masse peut être comptée comme une « brique » de l’univers

 

Et on en a déduit que la gravité , corrélée à la masse est aussi une « brique » de l’univers

 

Jusque là tu fais que te répéter , et il est ou le bouchon que tu veux pousser ?

 

Attend un peu , pas tracassé !

Tu vois la gravité sur la terre et dans l’espace , c’est pas la même

 

Ben oui , quand on voit les gens qui se promènent dans l’espace avec leur combinaison , c’est pas comme sur la terre

 

Et donc si la gravité n’est pas la même en altitude , cela fait intervenir la notion de longueur

 

Ben alors la longueur , serait aussi une brique de l’univers ?

 

Exact , mais pas sous la forme « continue » des physiciens qui reprend la notion d’infinité

 

Tu veux dire que la longueur qui sert de « brique » de l’univers peut être comptée ?

 

C’est bien cela , sinon on parle du domaine imaginaire

 

On pourrait penser que le monde très petit , au niveau des atomes , et le monde très grand au niveau des étoiles ont des similitudes

 

Cela paraît logique , pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple

 

Et dans les atomes il y a le noyau avec des électrons qui gravitent à distance

 

Et cette distance des électrons par rapport au noyau servirait de référence de longueur ?

 

Mais non ! T’as pas compris !

Ce qui compte c’est que les électrons sont sur des couches que l’on peut compter , et c’est le nombre de ces couches qui pourrait servir de référence de longueur

 

Cela veut dire que la longueur dans le très petit peut se compter en nombre de couches d’électrons et non pas en mètres , ni en centimètres

 

Tu commences à comprendre , et pour le très grand ça pourrait être pareil

 

Tu veux dire que la gravité pourrait se répartir en couches autour de la terre ,

 

Exact , un peu comme un arc-en-ciel qui ferait le tour de la terre avec un certain nombre de couches

 

Et combien de couches à peu près ?

 

Ben j’en sais rien , un certain nombre , comme on dit à l’armée

 

Mais s’il y a des couches de gravité autour de la terre , pourquoi on ne les a pas comptées ?

 

Sans doutes car cela ne servirait à rien dans les calculs , et que le modèle de longueur utilisé par les physiciens est largement suffisant pour faire tous les calculs

 

Ben là je vois que tu pousses un peu le bouchon , mais en même temps tu dis que ça sert à rien !

 

Je t’ai jamais dis que ça servait à quelque chose , je t’ai dis que c’est juste pour rigoler un peu

 

Et les ondes gravitationnelles , t’en fais quoi ?

 

Ben rien , mais peut-être que c’est pas la peine de construire des fusées pour aller les chercher dans l’espace

 

Effectivement s’il n’y en a pas , ça fera gagner du temps

 

Et aussi de l’argent

 

 

 



La sphère comme brique de l’univers ?

 

 

Regarde le ciel une nuit sans nuages ,alors qu’est ce que tu vois ?

 

Ben la lune et les étoiles ,ça fait un tas de points plus au moins gros

 

Et si on grossit ces points on voit en fait des sphères

 

En effet il n’y a pas d’étoiles en carré ,ni en triangles ,ni aucune autre forme

 

Et quand on regarde dans le petit on trouve aussi des atomes sous forme de sphères

 

Et les sphères d’atomes peuvent se combiner entre elles pour former d’autres structures plus ou moins sphériques

 

Et si on rajoute un nombre considérables d’atomes ,ils vont à leur tour se combiner entre eux pour former à nouveau une sphère énorme comme par exemple la terre ou la lune

 

Et tu vois dans toutes les observations de la physique on retombe quasiment toujours sur des sphères

 

Ce qui laisserait à penser que la sphère serait effectivement la base de toutes les « briques » de l’univers ?

 

Cela conforte l’idée qu’à priori la gravité aussi pourrait s’organiser sous formes de sphères

 

Et quand on voit que les électrons se répartissent en sphères sur différentes couches autour de l’atome ,pourquoi la gravité ne pourrait pas s’organiser de manière +_ équivalente ?

 

Il y aurait alors autour de la matière un nombre de couche de gravité « n » telle qu’il existerait toujours une couche « n+1 » pour la quelle la gravité deviendrait nulle

 

Par exemple autour de la terre les différentes couches de gravité rempliraient l’espace de telle manière que si on s’éloigne suffisamment de la terre alors la gravité liée à la terre disparaît complètement

 

Et les différentes couches de gravité ne sont pas forcément identiques entres elles comme on peut le constater aussi sur les différentes couches électroniques des atomes

 

Cela pourrait correspondre à des couches de gravité « d’épaisseurs » différentes

 

C’est bien beau tout ça ,mais t’aurais pas quelques commencements de preuves pour ce genre d’hypothèse ?

 

Ben si , peut-être

 

 

 

L’arc-en-ciel comme début de preuve ?

 

 

Et c’est quoi le rapport avec la choucroute ?

 

Tu vois l’arc-en-ciel a la forme d’arc de cercle , et avec un peu d’imagination on pourrait penser que sa courbure est à l’image de la courbure de la terre

 

Oui mais la terre est ronde et cela ne devrait pas faire un cercle complet ?

 

En fait l’image de l’arc-en-ciel est l’image limitée à notre champ de vision sur terre

 

Mais alors si on prenait de l’altitude on devrait avoir un arc-en-ciel de forme sphérique !

 

Ben c’est exactement ce qui se passe quand on voit des arc-en-ciel à partir d’un avion par exemple :on voit un beau cercle complet de toutes les couleurs

 

Au fait l’arc-en-ciel c’est dû à quoi ?

 

C’est lié à la diffraction de la lumière quand elle rencontre un obstacle

Et cet obstacle cela ne pourrait pas être dû à l’eau des nuages ?

 

Exact, car il faut ces goutelettes d’eau et de la lumière pour avoir un arc en-ciel mais ce n’est pas suffisant comme explication car en laboratoire on ne peut pas reproduire d’arc-en-ciel quand ces conditions sont réunies

 

Il faut donc qu’il y ait quelque chose en plus

 

Tu commences à comprendre ! Tu vois en physique une expérimentation doit pouvoir être reproductible pour servir d’argument

 

Par exemple , si tu prends un arrosoir et que tu fais tomber de l’eau sous un beau soleil tu vas pouvoir obtenir un petit arc-en-ciel (mais ça marche pas à tous les coups )

 

Maintenant si tu changes la direction de la lumière de quelques degrés (par un procédé quelconque ) ,ton arc-en-ciel disparaît

 

En effet si on essaye d’obtenir un arc-en-ciel en dirigeant la lumière vers le haut ,c’est tout simplement impossible

 

Et si on fait la même expérience en dirigeant la lumière vers le bas , c’est tout aussi impossible

 

Tu vois le processus de diffraction de la lumière ne peut se produire que dans certaines directions très précises

 

Et donc l’association des gouttelettes d’eau et la lumière et suffit pas à expliquer à elle seule le processus de diffraction observé dans un arc-en-ciel

 

Cela confirme que dans certaines directions très précises la lumière rencontre un ou plusieurs obstacles nécessaires à la production de cette diffraction

 

Et pourquoi cet obstacle serait : les différentes couches de gravité ?

 

En fait , c’est seulement une hypothèse parmi d’autre , et si tu en vois d’autres n’hésites pas à me les faire connaître

 

Et tu crois que les arcs-en-ciel de lune , ou plutôt les cercles complets de lune seraient liés au même principe ?

 

Faut voir et si t’as d’autres idées je t’écoute

 

Et pour les étoiles ?

 

Ben ça pourrait être pareil

 

Aller un petit dernier pour la route !

 

Quoi encore !

Tu sais qu’en physique une expérimentation doit pouvoir être reproductible pour servir de preuve

 

Oui mais les expériences , on n’a pas toujours l’occasion d’en faire

 

C’est pourquoi je te propose de seulement observer la nature

 

C’est déjà pas mal , et après ?

 

Tu prends ton appareil photo et tu vas acheter un objectif grand angle qui permet de voir l’horizon sur 180 degrés

 

Encore des frais !

 

Je t’ai dis que c’est le dernier , et devine qu’est-ce que tu vas photographier ?

 

Ben des arcs-en-ciel évidemment !

 

Yes , et tu vas faire une petite collection de tous ceux que tu peux rencontrer

 

Quelques temps plus tard …….

 

Tiens voilà ma petite collection ,y’en a qui sont chouettes mais d’autres qui sont même pas complets ,j’ai pu photographier que les 2 extrémités de l’arc-en-ciel mais y'a rien au milieu

 

Ben c’est justement ceux-là qui sont chouettes :prends un compas et essaye de rejoindre les 2 bouts de l’arc-en-ciel

 

Tiens c’est bizarre , avec mon compas je peux tracer un trait qui rejoint exactement les 2 extrémités , et alors ?

 

Et alors tu viens de démontrer que l’obstacle qui entraine une diffraction de la lumière est de forme circulaire , et même qu’il fait le tour de la terre

 

Et même que c’est un obstacle en altitude car il ne suit pas le relief de la terre

 

C’est vrai , on ne voit jamais d’arc-en-ciel déformé par un quelconque relief

 

Et tu crois qu’on pourrait avoir sur la photo 2 ou plusieurs arcs-en-ciel simultanément ?

 

Pourquoi pas , cela pourrait même correspondre à plusieurs couches de réfractions différentes les unes des autres

 

Ben t’as qu’à regarder dans les livres si çà existe

 

T’as raison on voit des images d’arc-en-ciel double

 

Ce qui confirme qu’il y a au moins 2 couches qui font le tour de la terre et qui entrainent 2 processus de diffraction différents

 

Donc peut-être 2 couches de gravité qui sont à l’origine des 2 arcs-en-ciel simultanés

 

Et les autres couches ,elles sont ou ?

 

En fait c’est sans doutes à cause des angles d’incidence de la lumière que l’on n’arrive pas à en voir davantage simultanément

 

Yes , sinon t’as qu’à prendre une lampe de poche et la prochaine fois que tu prendras l’avion tu pourras toujours essayer de repérer les autre couches de diffraction

 

Au fait en regardant sur internet j’ai vu qu’on peut observer non pas 2 mais d’avantages d’arcs-en-ciel simultanément , à savoir 3 ou 4 même jusqu’à 5 mais ils apparaissent comme étant très « clairs » et ils ne sont pas visibles directement à l’œil nu.

Tu vois le deuxième arc-en-ciel est toujours plus clair que le premier , et le troisième et les suivants sont tellement clairs qu’on ne peut plus les voir directement

 

Ben moi aussi j’ai regardé sur internet et j’ai vu que la photo d’un seul arc-en-ciel ne représente non pas un mais plusieurs arcs-en-ciel qui ne sont pas visibles directement à l’œil nu . Il faut agrandir l’image et on voit alors une « multitude » d’arcs-en-ciel accolés les uns aux autres

 

Yes , ils sont concentriques , distincts les uns des autres , non visibles à l’œil nu mais bien réels

 

Cela fait penser aux rayons infra-rouges :ils sont aussi invisibles mais bien réels

 

Et celui qu’est pas convaincu , l’a qu’a mettre une saucisse crue dans son micro-onde et voir après avoir appuyé sur le bouton si elle ressort toujours aussi crue !

 

Au total on a objectivement 5 arcs-en-en ciels distincts chacun fait d’une combinaison de multitudes d’arcs-en-ciel distincts et concentriques : çà commence a faire déjà un certain nombre de couches tout çà !

 

Ben les voilà , ces différentes couches que l’on recherche , elles sont bien quelque part !

 

Ok , correk !!

 

 

 

 

 

Combinaisons de différents champs de gravité

 

 

Considère une fusée dans l’espace ,située entre la terre et la lune , cette fusée est soumise à la gravité de la terre et de la lune et du soleil

 

Cela veut dire que la fusée est située à la fois dans une couche de gravité de la terre et d’une autre couche de gravité de la lune et d’une autre couche de gravité du soleil

 

Et la combinaison de ces 3 couches donne une force résultante qui va s’appliquer sur la fusée

 

Les différentes sphères de gravité n’ont pas de difficultés à se combiner entre elles , de la même manières que les sphères électroniques peuvent se combiner entre elles au niveau des atomes et des molécules

 

Et tu parlais que la longueur pouvait être une brique de l’univers

 

On pourrait dire comme ça , mais en fait ce sont plutôt les différentes couches de gravité qui remplissent l’espace , et au lieu de dire que la fusée se trouve à 1500 km de la terre on pourrait dire que la fusée se trouve sur la couche de gravité T de la terre , et sur la couche de gravité L de la lune et aussi sur la couche de gravité S du soleil

 

Cette combinaison de couches représente la réalité physique fondamentale (celle que l’on peut compter ou réelle ) alors que les 1500 km représentent une approche descriptive de la physique (on pourrait dire subjective , car la notion de « kilomètres » en réalité a été inventée de toute pièce par l’homme )

 

Et les interactions de gravité sont réciproques

 

Ben non , pas forcément . Quand par exemple une comète passe près de la terre , elle est attirée par la gravité de la terre mais la gravité liée à la comète elle même n’agit pas suffisamment loin pour attirer la terre

 

Et pour la lune ?

 

La terre attire la lune , ce qui lui permet d’avoir son orbite autour de la terre , mais la réciproque n’est pas forcément vraie

On sait que la lune exerce sa gravité sur la surface de la terre par le phénomène des marées , mais ce n’est pas dit qu’elle agisse suffisamment loin pour atteindre le centre de la terre et exercer aussi une attraction sur la terre

 

Et de la même manière le soleil attire la terre ,mais ce n’est pas évident que la gravité de la terre atteigne le soleil pour l’attirer en retour

 

 

 

 

 

 

 

 

Et la gravité dans les galaxies ?

 

 

Y'a pas de raison pour que ça soit différent du système solaire

 

Effectivement les lois de la gravité ne vont pas se mettre à changer si on s’éloigne de notre bonne vieille terre

 

Les galaxies , ça ressemble à quoi ?

 

Quand on regarde dans des livres on voit qu’elles ont différentes formes ,mais dans l’ensemble les formes arrondies sont dominantes

 

Allez tu va pas recommencer avec tes histoires de sphères !

 

Ben non ,car ça serait plutôt prétentieux vu qu’on n’a pas trop souvent l’occasion d’aller s’y promener

 

Mais ces formes arrondies , tu vois , et sans vouloir t’embêter avec ça ,cela montre un certain ordre qui est différent de ce que l’on pourrait trouver après une explosion

 

Tu veux parler du big-bang ?

 

Non , je veux juste parler en général , histoire de dire quelque chose .

Ces formes arrondies , cela me fait aussi penser à la gravité ,avec des boules qui tournent autour d’autres boules

 

Tu veux dire des étoiles qui tournent autour de quelque chose , un peu comme les planètes qui tournent autour du soleil ?

 

C’est bien ça

Au fait , t’as entendu parlé des trous noirs

 

Ben oui ,je sais pas si c’est bien noir ,mais ça m’étonnerait pas que tu me dises que c’est une sphère !

 

Ben pourquoi pas , et vu la quantité de matière qu’il y a dedans , ça serait pas trop étonnant que cela soit entouré de beaucoup de couches de gravité qui pourraient remplir une bonne partie de l’espace des galaxies

 

Et du coup les étoiles des galaxies seraient reliées entre elles par leurs trajectoires plus ou moins circulaires autour de ce trou noir

 

Et cela donnerait finalement cet aspect circulaire des galaxies

 

Et en particulier notre galaxie qui est centrée par un magnifique trou noir

T’as pas l’impression de te répéter avec ces histoires de gravité

 

Ben si , mais c’est un peu le sujet de notre discussion

 

Ok ,mais t’as pas expliqué comment pourraient se former ces différentes couches de gravité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Formation théorique des différentes couches de gravité

 

 

Ben là pour faire simple ,faut partir de ce que l’on sait et essayer de trouver une explication possible

 

Et on sait que la gravité est plus élevée si on s’approche d’un corps que si on s’en éloigne

 

En reprenant le principe des couches de gravité , on peut penser que la première couche se remplit d’abord et quand elle est pleine , la deuxième couche commence à se remplir

 

Un peu comme les couches électroniques autour des atomes

 

Exact ,et ainsi de suite , quand la deuxième couche est pleine c’est la troisième couche qui commence à se remplir etc

 

On peut penser qu’à chaque atome est associé un élément de gravité , et par exemple la gravité autour de la terre est liée très exactement au nombre d’atomes qui forment cette terre

 

Donc le nombre de couches de gravité autour de la terre correspond exactement au nombre d’atomes composant cette terre

 

On pourrait penser que les couches de gravités inférieures étant toutes pleines , si une masse nouvelle venait s’ajouter à la terre (par exemple avec une météorite ) alors les élément de gravités apportés en chasseraient d’autres vers les couches supérieures

 

En partant du principe que si une couche est pleine , elle n’a plus la capacité d’absorber un nouvel élément de gravité

 

Et pour expliquer que la gravité est supérieure sur les couches inférieures , on pourrait penser que la gravité sur une couche est égale à la somme de toutes les couches de gravité ,depuis la couche considérée jusqu’à la couche la plus externe

 

On pourrait même penser que les différentes couches de gravité ne sont pas gênées dans leur formation par la croute terrestre (ou d’autres astres )

 

Tu vois quand on va creuser un peu vers le centre de la terre et qu’on trouve de la matière en fusion , on peux se dire qu’il faudrait quelque chose comme une très forte gravité pour obtenir ce genre de soupe

 

Exact ,ça parait difficile de penser que seul le poids des éléments supérieurs de la croute terrestre serait suffisant pour faire fondre tout ce qui est en dessous

 

Ça même , heureusement qu’on habite pas dessous

 

T’as raison , dessous il fait très chaud et dans l’espace il fait très froid

 

Tu vois aussi que dans les couches de gravité inférieures la température augmente et dans les couches supérieures la température diminue

 

Ok , on a fait le tour des questions et maintenant on va parler de quoi ?

 

Du temps qui passe par exemple !

 

 

 

 

 

Et le temps alors ?

 

 

Quoi le temps ?

 

Les physiciens parlent souvent de l’espace-temps

 

Cela veut dire sûrement que le temps a son importance

 

L’espace-temps si je ne m’abuse est représenté par des lignes droites perpendiculaires entre elles

 

Exact , les repères forment quelque chose d’un peu carré , avec la dimension du temps qui lui est accolée

 

Aïe , ça colle pas trop avec tes sphères

 

En effet , mais c’est pas grave , chacun fait comme il lui plait

 

Allez , et puis c’est sans prétentions , c’est juste pour causer un peu

 

Au fait c’est quoi le temps ?

 

Alors là ! pas la moindre idée !

 

Quand on parle de temps , on parle plutôt de montres et d’expériences

 

Et tu crois qu’on pourrait trouver dans la nature des sphères de temps sans se servir de montres ni d’expériences ?

 

Pourquoi pas !

 

Le temps passé, c’est comme une première photographie de tous les atomes de la terre

 

Le temps présent ,c’est une deuxième photographie de tous les atomes de la terre

 

Le temps futur , on ne peut pas le photographier

 

Et tu vois si on photographie tous les atomes de la terre on retombe encore sur des sphères

 

Sauf que pour photographier , il faut un photographe et là on n’est plus dans les éléments de base de l’univers

 

En partant du fait que l’univers a existé avant le photographe

 

C’est un peu l’histoire de l’œuf et de la poule

 

Sauf que là , on peut déduire que le temps n’est pas un élément de base de l’univers mais c’est plutôt un élément descriptif

 

Et on n’est plus dans la physique fondamentale

 

Tu vois , le temps c’est comme une histoire

 

Et çà pourrait commencer par « il était une fois… »

 

Et quand on divise le temps par une longueur on trouve une vitesse ,et quand on divise cette vitesse encore une fois par le temps on trouve une accélération

 

Et tout ça c’est encore de la physique descriptive basée sur des instruments de mesure et non pas sur l’observation directe de la nature

 

Et on peut confirmer que c’est bien descriptif en observant un phénomène naturel qui est la lumière :

Quand on voit que la vitesse de la lumière est toujours constante et que son accélération est toujours nulle , on se rend compte que ce seul ( ? ) phénomène naturel qui fait intervenir les notions de vitesse et d’accélération , ne « colle » pas avec le modèle théorique de l’espace-temps

 

Et t’en conclut quoi ?

 

Ben rien , sauf peut-être que la physique descriptive ne peut pas tout expliquer

 

Et la physique fondamentale ne peut pas non plus tout expliquer

 

Cela nous fait une belle jambe tout çà !

 

A çà c’est vrai çà !

 

Ok à plus !

 

 

 

 

 

Le coup de l’arrosoir

 

T’avais parlé d’une expérience avec un arrosoir , en précisant que ça marchait pas à tous les coups , en fait çà fait pas très sérieux pour une expérimentation

 

T’as raison , et on va plutôt faire une autre expérience :

Tu vas dans ton jardin et tu prends un tuyau d’arrosage avec un embout qui fait une pluie fine , et aussi par jour de beau soleil

 

Jusque là c’est pas très compliqué , et après ?

 

Après tu vas arroser tout autour de toi sur 360 degré

 

Faudra peut-être faire attention au linge étendu chez les voisins !

 

Exact et tu observes ce qui se passe , et en l’occurrence tu verras un petit arc-en-ciel se former sur 180 degrés quand tu auras le soleil dans le dos , et rien sur les autres 180 degrés

 

Et çà veut dire ?

 

Cela prouve que la lumière qui produit l’arc-en-ciel doit avoir une certaine direction ,et cela prouve au passage que l’eau et la lumière ne suffisent pas à eux seuls pour produire un arc-en-ciel , mais il faut nécéssairement ajouter un troisième élément qui est la direction de la lumière

 

Et après ?

 

Après tu verras aussi que le petit arc-en-ciel que tu viens de fabriquer est un petit arc de cercle qui fait très exactement 180 degrés

 

Et t’en conclus quoi ?

 

Ben pour conclure , il faut observer des photographies d’arcs-en-ciel doubles (que l’on peut trouver sur internet ) et on peut remarquer que les doubles arcs-en-ciel sont exactement concentriques

 

Si je ne m’abuse cela veut dire qu ‘ils ont le même centre

 

C’est bien cà

Et si tu résumes tes raisonnements précédents , tu arrives à la conclusion que le troisième élément dont on vient de parler est fait de différentes couches sphériques qui font le tour de la terre , et qui ont pour centre , le centre de la terre , et ces différéntes couches sont très clairement distinctes les unes des autre

 

De la même manière que les arcs-en-ciel doubles sont sur les photos très nettement distincts

 

Et pourquoi ces différentes couches seraient forcément des couches de gravité ?

 

En fait l’hypothèse de couches de gravité n’est pas démontrée par les arc-en-ciel mais si ce n’est pas la gravité il y a donc forcément des couches d’autres natures concentriques autour de la terre ,et dont la nature resterait à déterminer

 

Et pourquoi ce seraient des couches de gravité plutôt qu’autre chose ?

 

Tu vois , on a vu que l’univers dans sa totalité est organisé sur le mode sphérique , et on peut dire sans trop de risques de se tromper que la gravité est aussi organisée sur le mode sphérique

 

Et on a vu aussi que tout élément de l’univers doit nécessairement pouvoir être compté

 

Et là encore on peut parfaitement compter chacune des couches de gravité qui sont distinctes les unes des autres

Exact comme les arcs-en-ciel doubles qui sont parfaitement distincts sur les photos

 

Et la conclusion de tout çà ?

 

La conclusion est que la gravité s’organise , très probablement en couches concentriques depuis le centre de la terre , les premières couches étant plus « chaudes » que les suivantes et ce jusqu’à la dernière couche au-delà de laquelle la gravité de la terre a complètement disparue

 

Au fait ces différentes couches de gravité que l’on peut visualiser sur les doubles arcs-en-ciel , c’est un peu à l’image ( au sens figuré) des couches électroniques autour des atomes

 

Cela même même

 

Et ce sera le dernier mot pour cette petite histoire

 

Ok à plus

 

 

 

 

 

 

 

 

Un p’tit tour dans une planète

 

Au hasard tu choisis laquelle ?

 

Allez va pour Saturne

 

Intéressante avec ses anneaux

 

Ce sont des anneaux circulaires , concentriques , séparés distinctement les uns des autres , que l’on peut compter et qui sont liés à la gravité de la planète Saturne

 

Et c’est quoi la différence entre ces anneaux et entre les couches de gravité dont on a précédemment parlé ?

 

Ben , mi connais pas trop !

 

En fait on recherche des « couches » circulaires , concentriques , séparées distinctement les unes des autres , que l’on peut compter et qui sont liées à la gravité

 

Anneaux et couches représentent donc la même chose semble-t-il

 

Et tu crois que ça pourrait être une autre preuve de cette vision de la gravité sous forme d’ « espaces » circulaires (ou sphériques dans la forme complète ) ?

 

Faut voir ! Mais une planète isolée dans le système solaire avec ses anneaux , cela paraît un peu léger comme argument !

 

Je suis d’accord avec toi et c’est pour çà que j’ai recherché sur internet pour voir si on ne trouvait pas des anneaux ailleurs que sur Saturne

 

Et alors ?

 

Alors à ma grande surprise j’ai découvert qu’il y a dans notre système solaire une dizaine de corps célestes qui ont des anneaux à peu près identiques , et en fait ils sont moins connus car on ne peut pas les voir avec un simple télescope , contrairement aux anneaux de Saturne visibles pour tout le monde à peu de frais

 

Et c’est quoi ces corps célestes qui ont des anneaux ?

 

Ben les plus connus sont les planètes Jupiter , Neptune et Uranus avec 6 autres corps célestes moins connus .T’as qu’à aller voir toi-même sur internet si çà t’intéresse

 

 

Tout çà semble bien intéressant , et çà semble confirmer qu’on c’est pas trop trompé de direction de recherche pour comprendre ce qu’est la gravité

 

 

MATIERE NOIRE ET ENERGIE NOIRE



Quésaquo ?



Ben c’est quelque chose qui pourrait exister selon les physiciens

 

 

Mais qu'on ne voit pas et qui pourrait remplir l'univers

En fait , et pour résumer on peut dire que cette matière noire et cette énergie noire représentent très exactement la gravité



Mais cette gravité remplit l’univers non pas n’importe comment , mais sous forme de couches sphériques , concentriques les unes par rapport aux autres et ces différentes sphères pouvant s’intriquer les unes avec les autres



Tu vois , personne ne peut « voir » cette gravité car nous n’avons pas de système sensoriel qui permette de la voir directement et pourtant cette gravité est bien de la matière qui est fixée dans l’univers (elle ne se déplace pas sous forme d’ondes ! ) et qui remplit une partie de l’univers avec des degrés différents selon sa position dans l’univers , et c’est bien une force (ou une énergie ) que l’on peut mesurer et que l’on peut aussi appeler énergie noire si on préfère lui donner ce nom



Et par contre la lumière peut « voir » cette matière noire car elle est diffractée par elle sous forme d’arcs-en-ciels



Matière noire , énergie noire et gravité représentent strictement la même chose

 En fait la matière noire et l'énergie noire sont des spéculations théoriques dont l'existence n'a pas vraiment été démontrée . Mais on peut dire que c'est une idée qui correspond très exactement à la "structure" de la gravité qui est faite de matière et d'energie . Ces spéculations rejoignent finalement une réalité fondamentale , même si ce n'est pas celle qui était recherchée au départ !!

 







Synthèse et Extrapolations

 

 

On a vu que la matière s’organise sur un modèle courbe , la courbure étant celle de la gravité . Ainsi la courbure à un point donné de l’espace dépend des forces de gravité présentent à ce point .

La gravité étant une force , la gravité à un point donné est la résultante de toutes les forces de gravité à ce point .

En langage scientifique on peut assimiler cette force de gravité à un vecteur , et donc la gravité à un point donné est la somme de tous les vecteurs de gravité présents à ce point .

Le temps est défini par les horloges atomiques qui sont faites de matière soumise à la gravité .

Donc le temps donné par une horloge atomique sur terre et le temps donné par cette même horloge atomique transportée dans l’espace ( donc sur une couche de gravité différente ) , ne sera pas le même.

Donc on peut dire que chaque point matériel de l’espace est soumis à un espace-temps qui lui est propre et qui est fonction du vecteur gravité de ce point .

A noter que la courbure de l’espace temps matériel se fait sous forme de couches sphériques , concentriques et chaque couche étant bien distincte des autres .

 

On sait que la matière peut se transformer en énergie ( et donc en lumière ) et réciproquement

La lumière n’étant pas matérielle , n’est pas soumise à la gravité et donc elle n’est pas soumise aux lois de l’espace-temps courbe gravitationnel

La lumière est donc dans une « dimension » différente de celle de la matière , sa propagation étant rectiligne ( et non plus courbe comme tout élément matériel )

 

On peut donc dire que l’espace-temps rectiligne de la lumière et l’espace-temps courbe de la matière sont de natures différentes , et cela n’empêche pas que l’on puisse passer de l’un à l’autre .

 

A noter que les physiciens ont remplacé le mètre-étalon matériel (qui en fait était courbe) par un mètre-étalon basé sur la lumière ( et sa vitesse ) qui lui , est bien rectiligne .

 

On se rend compte que l’espace-temps rectiligne utilisé par les physiciens est à l’image de l’espace-temps rectiligne de la lumière .

 

En pratique , la courbure de l’espace-temps matériel , est quantité négligeable par rapport aux observations faites en physique , ce qui fait que quand on utilise l’espace-temps rectiligne pour décrire un espace temps matériel qui est courbe , en fait on ne peut pas mesurer la différence

 

Cela entraine que toute la physique descriptive traditionnelle est en fait exacte , et il n’y a rien à changer , pas même déplacer une virgule ( même si l’espace temps auquel on y fait allusion n’est pas le bon ! )

Notre galaxie est complètement remplie de couches de gravité liées à son trou noir

Un point quelconque à la surface de la terre , sera soumis à la résultante gravitationnelle des couches de gravité à ce point :

soit la somme des vecteurs gravité de la terre , de la lune , du soleil , et du trou noir .

En pratique cette gravité en physique ,sur la terre , est strictement égale à la seule gravité sur la terre ( les autres couches étant quantité négligeable , en comparaison , à cet endroit par rapport à la gravité de la terre )

 

 

Dans la galaxie les corps célestes s’organisent selon des trajectoires courbes fonctions des vecteurs de gravité .

Certains corps célestes sont en orbite stable par rapport à d’autres corps célestes tout en respectant ces 3 lois :

 

  1. Le corps céleste le plus petit est en orbite autour du plus gros

  2. Les corps célestes les plus gros ( étoiles) sont en orbites sur les couches de gravité les plus « faibles » : celles du trou noir ( gravité très faible car très éloignée du trou noir )

  3. Les corps célestes en orbite l’un par rapport à l’autre présentent une gravité pas forcément réciproque : à savoir que les couches de gravité du plus petit n’atteignent pas forcément le centre ( de gravité) du plus gros

----Ainsi les forces de gravité de la lune atteignent la surface de la terre (marées) mais pas le centre de gravité de la terre : ainsi la lune n’influence pas la trajectoire de la terre dans l’espace galactique .

De la même manière la terre n’influence pas la trajectoire galactique du soleil

 

Si ce n’était pas le cas les orbites ne seraient pas stables et l’espace serait rempli de chaos

 

Ainsi les étoiles sont en orbites stables par rapport au trou noir , et au-delà de la gravité de ce trou noir , il n’y a par définition plus d’étoiles pouvant graviter , et on sort de la galaxie .

 

 

Par extrapolation on pourrait penser que les galaxies sont elles même en orbite stable par rapport à un « super trou noir » , mais çà c’est juste dit pour le « fun »

 

 

On note que les couches gravitationnelles qui remplissent l’espace de notre galaxie ne sont pas perceptibles directement par nos sens .

On peut seulement en prouver l’existence par des observations indirectes ( l’arc-en-ciel , les anneaux de Saturne et la matière+énergie noire )

Nous vivons donc dans une dimension matérielle courbe qui nous est paradoxalement totalement invisible .

On pourrait penser , et toujours pour le « fun » qu’il existe autour de nous d’autres sortes de matières , organisées sur des modèles d’espace-temps différents , mais complètement invisibles à nos yeux .

 

Mais comme on l’a dit çà c’est juste pour le « fun »

Au fait , quand on parle d’espace-temps on mentionne une notion qui a été inventée de toute pièce

 

Ce qui nous plonge dans un concept qui appartient au monde imaginaire

 

En effet , l’espace-temps n’a pas d’autre réalité que les petits dessins que l’on peut en faire sur du papier

 

On peut seulement dire que tout élément qui a une masse est sous l’influence de la courbure de la gravité , et si cet élément se déplace , sa trajectoire sera influencée par toutes les courbures de la gravités avec lesquelles il pourra interférer

 

On peut aussi dire que tout élément qui n’a pas de masse ( comme la lumière ) ne sera pas influencé par la gravité , et si cet élément se déplace il ne sera pas influencé par les courbures gravitationnelles qui remplissent l’espace , et il pourra donc avoir une trajectoire parfaitement rectiligne .

 

Voilà donc qui nous ramène direct à la conclusion

 

 

 

 

 

Conclusion

 

On a parlé au début de théories hautement improbables pour les origines de l’univers , et en fait c’est quoi ?

 

Ben à mon avis c’est toutes les théories

 

Mais encore ?

 

Les théories sont par définition du domaine de l’imaginaire , et quand tu rajoutes des théories et encore des théories tu restes toujours dans l’imaginaire et tu as très peu de chances de retomber sur la réalité

 

T’as raison on a vu que l’univers est construit avec de la « matière » première qui est faite de boules et encore des boules et même des boules de toutes les tailles

 

Et en observant directement ces « boules » on a une chance de comprendre ce qu’est l’univers

 

Tu vois par exemple la théorie de la relativité , comme son nom l’indique , c’est une théorie , et si on veut construire quelque chose à partir de çà , on arrivera surement à des conclusions passionnantes qui permettront de faire par exemple des films de science fiction tous aussi passionnants

Mais tout cela ne sortira pas du domaine imaginaire

 

En mathématiques il existe un postulat qui ne connait aucune exception , qui veut que si le point de départ d’un raisonnement est faux , alors toute la démonstration est fausse

 

Et si par exemple en physique on commence un raisonnement avec une théorie , qui comme on vient de le dire est du domaine imaginaire , alors tout le raisonnement restera dans le domaine imaginaire

 

Un autre exemple avec les ondes gravitationnelles :

Pour qu’un « message » puisse être transmis par une onde il faut nécessairement qu’il y est un émetteur et un récepteur pour cette onde

 

Et on voit mal comment des « boules » de matière dans leur configuration plutôt simple pourraient remplir ces deux fonctions simultanément

 

Donc la théorie des ondes gravitationnelles reste jusqu’à preuve du contraire du domaine imaginaire

 

Reste le constat lié à l’observation de la nature que la gravité peut s’organiser sous forme sphérique (ou circulaire ) en couches distinctes les unes des autres et que l’on peut compter et même que cette gravité correspond très exactement à la matière noire et à l’énergie noire qui ont été récemment recherchées par les physiciens .

 

Et là on n’est plus dans des théories hautement improbables , mais dans des faits concrets que tout le monde peut vérifier

 

Oui , si on veut ,sauf que personne ne comprend rien à rien dans tout ce bins

 

Sans doutes , et finalement on aurrait peut-être dû trouver un autre sujet de discussion !!

 

Ok , mais çà sera pour une autre fois .

 

 

 

 

 

Postface

 

Ben voilà , si t’as appris quelque chose tu dormiras plus intelligent ce soir

 

Si c’est pas le cas c’est peut-être que ton cas est seulement en cours de maturation

 

Allez c’est pas grave , y'a toujours des solutions à tout

 

Faut persévérer ! -- comme disait grand-mère

 

Bonne continuation à toi .

 

 

Au fait , si t’as trouvé un intérêt dans tout ce bazar , fait circuler ce lien internet

 

La vérité  fera son chemin

 

Merci

 

A +

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez t'as bien mérité de faire une pause !