Méthode expérimentale

Quand on fait une expérimentation , attention aux déductions hatives !

Si on regarde le reflet d’une lumière LED dans une surface plane ( un lavabo à fond plat par exemple ) recouverte d’un peu d’eau , on pourra observer une diffraction de la lumière sous forme d’arc-en-ciel ou de cercle-en-ciel ou même de double cercle-en-ciel selon l’incidence de l’observation . Cela confirme comme on l’a déjà mentionné qu’il n’y a pas besoin de gouttelettes d’eau pour obtenir une diffraction en arc-en-ciel ou en cercle-en-ciel ( mais seulement de l’eau qui n’est pas organisée en gouttelettes +++ ). Ce point de vue qui élimine les gouttelettes d’eau de la théorie est donc bien définitivement démontré

Donc au minimum faut revoir les explications qui sont données dans Wikipédia sur l’origine des arcs-en-ciel !!!

Si on désire poursuivre les expériences , il reste à démontrer l’origine de la grande taille des images de réfractions , telles que par exemple les grands arcs-en-ciel

On a démontré que pour obtenir une diffraction en arc-en-ciel il faut de la lumière avec une certaine incidence , de l’eau et un autre élément diffractant qui est la forme du support de l’eau ( le lavavo par exemple dans les lignes précédentes  ) Par équivalence pour la diffraction dans les prismes c’est cette forme en prisme qui entraine la diffraction

Donc quand on parle des arcs-en-ciel qui font plusieurs kilomètres , quelle est la forme du support de l’eau à l’origine de ces arcs-en-ciel ???

On a répondu dans cet ouvrage que ce sont des couches de gravité qui délimitent le support de l’eau

Mais si on n’accepte pas cette hypothèse , et pourquoi pas ? faudrait alors trouver une autre explication qui tienne la route

Mais surtout pas des raisonnements à partir de goutelettes d’eau dont on a répété à plusieurs reprise que c’est faux !!!

Un dernier QCM pour voir si t’as compris 

Choisis les bonnes réponses :

 Pour faire un arc-en-ciel il faut 

    1 Eliminer toute notion de gouttelette  d’eau

    2 Donner une forme à l’eau 

    3 Associer de la lumière avec de l’eau et avec une forme de l’eau

 

Si t’as répondu 1 et 2 et 3 bravo , t’as gagné !

Ici la forme de l’eau ça peut être le fond d’un lavabo plat recouvert d’un peu d’eau , ou le fond d’un verre rempli d’eau , ou une couche de gravité remplie d’eau , ou .....

Dernier récapitulatif :

Un arc-en-ciel se forme avec ces ingrédients qui sont : la lumière dans une direction précise , l’eau et un support à cette eau ( qui donne des limites et une forme à cette eau )

La taille de l’arc-en-ciel est strictement proportionnelle à la taille du support de l’eau

Ainsi un arc-en-ciel de plusieurs kilomètres a un support de l’eau de plusieurs kilomètres

On a montré dans cet ouvrage que ce support de l’eau dans l’atmosphère est obtenu à partir de couches de gravité

Si cette hypothèse des couches de gravité n’était pas validée , il faudrait alors trouver un autre support de l’eau équivalent dans l’atmosphère faisant une taille de plusieurs kilomètres

On a définitivement démontré dans cet abrégé que les gouttes d’eau n’ont absolument aucun rapport avec la formation des arcs-en-ciel

Et si là t’as toujours pas compris , vaudrait peut-être mieux envisager de passer à autre chose !

 

Re merci pour ta patience , et re bonne continuation à toi 

 

La méthode expérimentale est incontournable !