Les termes diffraction de la lumière et dispersion de la lumière sont utilisés alternativement , mais en fait seul le terme dispersion de la lumière est correcte . Toutefois le mot diffraction sera aussi largement employé , car plus parlant à l'esprit !

Méditer juste pour le plaisir !

Bondieuseries

Et le bon Dieu t'en fait quoi dans tout çà ?

Ben le bon Dieu c'est comme la politique , chacun fait comme il lui plait !

Et c'est tout ?

Et c'est tout .

To be or not to be

Le ciel par une nuit étoilée

C'est beau un ciel rempli d'étoiles

C'est bien vrai , sauf quand ya des moustiques !

Et les étoiles qu'on voit c'est un peu des étoiles et un peu des galaxies

Et pourquoi les étoiles se regroupent en galaxies ?

C'est parce que y'a maman trou noir qui rassemble ses petites autour d'elle et qui les laisse pas partir

Et y'a des étoiles toutes seules , sans famille ?

Ben non ,elles ont toutes des milliards de soeurs et elles ne peuvent pas se séparer les unes des autres et elles doivent rester dans le nid de la galaxie

Y'en a pas une qui s'échappe de temps en temps pour aller faire sa vie ailleurs ?

En fait non car maman trou noir veille au grain et la galaxie est une grande famille qui est toujours unie

En dehors des galaxies y'a pas de gravité ?

Ben si peut-être avec un super trou noir qui réunit entre eux tous les trous noirs de toutes les galaxies avec une super gravité qui agit très loin dans l'univers

Mais y'a pas d'étoiles orphelines qui font leur vie toutes seules

En fait c'est une histoire de famille et personne n'est isolé dans l'univers

Ben voilà qui est appaisant !

En fait on aurait dû prendre un répulsif pour les moustiques

T'es un peu trop terre à terre !

Chacun sa manière

Bonne nuit

 

 

 

 

Des étoiles plein les yeux

Conflit de théories

La physique fondamentale présentée dans ces pages est incompatible avec la physique fondamentale traditionnelle 

Il y a donc au moins une des deux versions qui est fausse !

La clé de voûte des différences se situe au niveau des couches de gravité dont la réalité a été préssentie par les connaissances actuelles sur les arcs-en-ciel 

Les scientifiques ont fait un acte de fois sur les arcs-en-ciel en disant que leur origine est liée uniquement à la dispersion de la lumière dans des gouttelettes d'eau sans aucune autre intervention

Hors il est strictement impossible de créer artificiellement un arc-en-ciel de manière reproductible  en prenant pour uniques critères : des  gouttelettes d'eau et de la lumière ( si tu n'es pas convaincu , tu peux vérifier facilement par toi-même ! --voir dans pages précédentes : Physique théorique ---> L'arc-en-ciel comme début de preuve ? et  Le coup de l'arrosoir )

On a donc en opposition :

            Version 1 , (physique fondamentale traditionnelle ) 

                       -Un acte de foi en une théorie jamais confirmée par l'expérimentation

             Version 2 , (physique fondamentale présentée dans les pages précédentes )

                       - Un fait scientifique que tout le monde peut vérifier : que les arcs-en-ciel s'organisent en couches concentriques à l'image des anneaux de Saturne , ces deux phénomènes étant bien liés à la gravité

Et comme c'était prévisible la physique fonctionne de la même manière sur la Terre et sur Saturne

Et même dans le reste de l'univers ! 

 

 

 

Arc-en-ciel double photographié avec un téléphone portable

Arcs-en-ciel accolés

On voit sous la couche violette qu'il y a d'autres couches correspondant au deuxième arc-en-ciel accolé au premier 

En fait on voit mieux à l'œil nu !

Ou alors faudrait prendre la photo avec un meilleur objectif !!

 

La pierre angulaire !

Un peu de bon sens

Histoire de finaliser ce qui a été commencé , et  c'est bien une clé de voûte

Tu vois :

              1 Si l'arc-en-ciel était bien le résultat de diffraction de la lumière à travers une seule goutte d'eau , on  devrait bien évidemment pouvoir le reproduire en laboratoire , et en fait c'est impossible à obtenir : il n'existe aucune  photographie d'arc-en-ciel issu d'une  goutte d'eau  , et pourtant c'est pas les moyens techniques qui manquent ! La physique fondamentale traditionnelle a pour fondement cette équation : un rayon de soleil qui traverse une goutte d'eau produit un arc-en-ciel .Hors on n'a jamais réussi à produire la moindre photo qui viendrait confirmer cette théorie .Cherchez la photo ! Et si tu en trouves une n'hésite pas à la montrer  (les petits dessins sur du papier ne sont pas validés !  )

 

              2 Si l'arc-en-ciel était le résultat de diffraction de la lumière à travers des centaines de gouttes d'eau alors on devrait obtenir une combinaison de centaines de petits arcs-en-ciel et le mélange de toutes ces couleurs devrait donner la couleur blanche et donc faire disparaitre l'arc-en-ciel !

              3 Si l'arc-en-ciel était le résultat de seulement la diffraction de la lumière à travers des gouttes d'eau , alors on ne devrait pas avoir des arcs-en-ciel incomplets avec une partie manquante au milieu comme cela se voit fréquemment . La forme de l'arc-en-ciel est programmée avant même qu'il n'apparaisse dans sa totalité , et il est impossible que des gouttelettes d'eau indépendantes les unes des autres puissent anticiper cette forme en arc de cercle qui remplit l'horizon

              4 Si l'arc-en-ciel était le résultat de la combinaison de centaines de petits arc-en-ciels provenant des gouttes d'eau , il ne pourrait en aucun cas  avoir une grande taille et occuper tout l'horizon .Les hypothétiques petits arcs-en-ciel n'ont aucune raison de se combiner pour prendre une taille supérieure !

             La diffraction de la lumière à travers un prisme donne une image de diffraction . La diffraction de la lumière à travers 2 prismes donne 2 images de diffraction . Et ainsi la diffraction de la lumière à travers "n" prismes donne "n" images de diffraction . La nature ne faisant jamais d'exceptions on peut en déduire cette loi de physique : " Toute diffraction de la lumière à travers "n" éléments diffractants produit très exactement "n" images de diffraction" Et la loi réciproque est aussi une loi de la physique : "Si la nature produit "n" images de diffraction , cela correspond très exactement à "n" éléments diffractants" .Et comme on vient de le dire il n'y a aucune exception à ces lois ( jusqu'à preuve du contraire !! ) Et pour en revenir à nos moutons , l'arc-en-ciel qui remplit une partie de l'horizon produisant une image de diffraction et une seule ( c'est la photo qu'on peut en faire ! ) , a pour origine un élément diffractant et un seul . Et cet élément diffractant ne peut en aucune manière avoir pour origine les centaines de gouttelletes d'eau , même si celles-ci sont nécéssaires à la formation de l'arc-en-ciel . C'est la forme de la position des molécules du prisme ( et non pas seulement  les molécules du prisme ) qui entraîne la diffraction , et c'est aussi la forme de la position des gouttelettes d'eau ( et non pas seulement les gouttelettes d'eau ) qui entraîne la diffraction .La forme des molécules du prisme est le prisme et la forme des gouttelettes d'eau est la sphère . Bien évidemment les arcs-en-ciels doubles correspondent à 2 couches de gravités différentes , les triples à 3 couches de gravité différentes , etc

               L’image de diffraction évoque toujours la forme de l’élément diffractant dans toutes les expérimentations déjà effectuées . Hors les nuages qui seraient à l’origine des arcs-en-ciel n’ont absolument pas cette forme en arc-en-ciel .Donc les nuages qui contiennent ces gouttelettes d’eau ne correspondent absolument pas à l’élément diffractant recherché .A noter que de la même manière on peut dire que les gouttelettes d’eau elles-mêmes n’ont pas non plus cette forme en arc-en-ciel , et donc par le même raisonnement les gouttelettes d’eau ne correspondent absolument pas non plus à l’élément diffractant recherché 

               7 Tous les éléments diffractants sont facilement photographiables avec leur image de diffraction , les deux sur la même photographie . Par exemple il est aisé de photographier un prisme avec son image de diffraction . L’arc-en-ciel est la seule image de diffraction qu’il est impossible de photographier simultanément avec son élément diffractant , et pour cause , vu que cet élément diffractant n'est pas visible à l’œil nu . Cet élément diffractant ne correspond en aucunes manières aux gouttelettes d'eau , ni aux nuages ( même s’ils participent à cette diffraction comme on l'a déjà dit )

               8 La sphère de la gouttelette d’eau est beaucoup trop petite pour entraîner une diffraction de grande taille en forme d’arc de cercle , ou de cercle complet si on prend de l’altitude .Bien évidemment une diffraction  de grande taille est liée à un seul élément diffractant de grande taille !!!  Regarde sur internet , les images de diffraction  de prismes sont toutes petites , et les images de diffraction en arcs-en-ciel peuvent faire plusieurs kilomètres  //ça y est to fin compran ??

               9  La diffraction de la lumière par des nuages ne donne pas des arcs-en-ciel mais des nuages iridescents (voir sur internet ) qui ont toutes les couleurs de l'arc-en-ciel , ils sont de petites tailles et de formes très irrégulières ( en fait c'est la forme du nuage ! ) , contrairement aux arcs-en-ciel qui sont de très grandes tailles et de formes totalements régulières et symétriques . Donc la régularité au minimètre près des arcs-en-ciel n'est absolument pas liée aux nuages

               10 Les explications données par les physiciens sur les arcs-en-ciel ne sont que des approximations théoriques d’un phénomène optique , et elles ne sont illustrées que par des schémas , sans la moindre preuve matérielle ( des photographies par exemple ) et elles font l’impasse sur un tas de questions ( comme par exemple les 9 points précédemment exposés dans ce paragraphe ) sans envisager la moindre esquisse de réponse !!! La théorie sur les arcs-en-ciel est peut-être la seule question de physique traditionnelle qui n’est pas démontrée par des expérimentations scientifiquement acceptables pour le bon sens

                11 Les calculs complexes d’angles d’incidences et de réfraction et autres pour expliquer les arcs-en-ciel , ne servent qu’à masquer un grand vide dans la structure du raisonnement général , et ils ont peut-être le mérite de rassurer les physiciens sur le fait que personne n’ira les contredire , vu que quasiment personne n’est en mesure de comprendre ces calculs . Du coup la théorie sur les arcs-en-ciel a été classée comme définitivement acquise , et donc elle n’a jamais été remise en question , alors qu’elle est très probablement complètement fausse 💔💔💔

                 12 Les calculs complexes dont on vient de parler décrivent les phénomènes optiques qui se produisent dans un arc de cercle , alors que l'on sait parfaitement que l'arc de cercle de l'arc-en-ciel n'est qu'une partie visible du cercle complet de l'arc-en-ciel . Hors ces calculs d'angle sur un arc-de-cercle ne sont absolument plus valables sur un cercle complet d'arc-en-ciel +++ . Donc toute la justification théorique sur les arcs-en-ciel ne tient pas du tout la route par rapport à la réalité incontestable que la diffraction d'un arc-en-ciel est en réalité une image de cercle complet +++ ( que l’on appelle d’ailleurs cercle-en-ciel )

                 13 La méthode expérimentale permet de poser les bases d’un fait scientifique et surtout de confirmer la validité des résultats trouvés.Cela n’a apparemment jamais été utilisé pour l’explication des arcs-en-ciel . Sur internet on ne trouve quasiment aucune expérimentation sur la diffraction de la lumière à travers des sphères  . Par contre on trouve une multitude de petits dessins avec de savants calculs qui leur sont rattachés et des théories qui sortent de nul part .Tout cela est inutilisable pour arriver à des conclusions déterminantes . Il semblerait qu’il soit extrêmement difficile d’obtenir des photographies de diffraction de la lumière à travers des sphères mais cela n’autorise pas à court-circuiter la méthode expérimentale sous peine d’arriver à dire un peu n’importe quoi . Il faudrait avoir des arguments  un peu plus concrèts pour conclure  le tout avec de vrais faits scientifiques  ( et non pas des théories illustrées avec de jolis petits dessins 👎👎👎 ) 

                 14 En fait pour l’instant on a le choix d’avoir la foi entre une diffraction dans les gouttes d’eau qu’on n’a jamais vue et qui probablement n’existe pas , et entre une diffraction dans les couches de gravité qu’on n’a jamais vue mais qui probablement existe ! LOL ( à défaut d’avoir des preuves )

                 15 Tout démontre qu'il existe un élément diffractant et un seul à l'origine de la formation de chaque  arc-en-ciel , cet élément étant sphérique et faisant le tour de la Terre et c’est très probablement une couche de gravité . Cette couche de gravité n’est pas visible à l’œil nu mais elle existe bien , et elle a la forme recherchée à type d’arc de cercle ou de cercle complet 👍👍👍

                 16 Si tu n'es toujours pas convaincu , c'est pas grave , en fait dans le vie on a sûrement mieux à faire que de parler d'arcs-en-ciel ! 

 

Merci pour ta patience 

Et bonne continuation !

 

Ce paragraphe est le plus important de cet abrégé de physique fondamentale . Il se suffit à lui même dans la perspective de faire progresser la science . Tous les autres paragraphes sont secondaires et donnés seulement à titre indicatif !

 

Ayo gété ça couma ça kokasse !

Un peu de philosophie

" Il faut qu'il y ait de l'opposition en toute chose "

Par exemple le bien n'existerait pas s'il n'y avait pas le mal 

Le vrai n'aurait pas de sens s'il n'y avait pas le faux

Le doux ne serait pas compréhensible s'il n'y avait pas l'amer

Les faits scientifiques auraient peu de sens s'il n'y avait pas les théories scientifiques 

Une théorie scientifique est quelque chose qui n'est pas démontré mais que l'on espère être juste et que l'on pourra utiliser pour se rapprocher de la vérité . On n'est pas certain du résultat et c'est ainsi un acte de foi

Un fait scientifique est une connaissance acquise , qui ne tolère pas la contradiction car on est certain de ce que l'on avance : c'est une vérité qui se suffit à elle même et qui s'impose

Les énoncés des pages précédentes se veulent être des faits scientifiques et donc toute contradiction dans ce qui a été écrit remettrait en cause la totalité de de cette présentation 

Ainsi si tu veux participer à ce bins cela serait sympa d'apporter une contradiction qui ferait avancer le schmilblick

Et si tu ne vois rien à contredire tu pourrais demander à une autre personne qui a des connaissances scientifiques et en particulier dans le domaine de la physique , si elle pourrait avoir l'amabilité d'apporter elle même la contradiction 

Une opposition ou contradiction argumentée de manière cohérente , rigoureuse et raisonnable ferait rétrograder cette présentation scientifique au rang de théorie scientifique voire même lui enlèverait tout intérêt , et pour finalement disparaître complètement de la circulation

Si tu n'es pas convaincu tu peux consulter directement les derniers chapitres :  Une photo - Une preuve et Démonstration

D'où cette petite annonce :

" Recherche contradiction et opposition de la part de physiciens ou de scientifiques ou de personnes qui apprécient et recherchent la vérité , en vue de confirmer une vérité scientifique "

Et si après réflexion la contradiction ne tient pas la route se serait aussi sympa de communiquer pour le faire savoir ( +++ ) , ce qui renforcerait les faits scientifiques ici présentés

Et si après réflexion la logique de cet abrégé tient la route se serait aussi sympa de l’exprimer , ce qui permettrait à la vérité d’avoir une chance d’aller de l’avant ( il y a une adresse mail en page d’accueil !! )

       On peut soutenir un fait scientifique quand on sait qu'il est vrai

       On peut aussi le soutenir par la foi quand on n'est pas trop sûr 

       Et on peut s'y opposer , quand on pense que c'est faux , mais sous réserve de pouvoir argumenter  cette opposition 

       L’expression de ton opinion est importante , même si tu n’as aucune expérience sur ces questions !

L' abrégé de physique fondamentale présenté dans ces pages s'oppose à la physique fondamentale traditionnelle

      Libre à chacun de penser ce qu'il veut 

      Libre à chacun d'exprimer ce qu'il veut , sous réserve de ne pas induire les autres en erreur 

Si tu as apprécié ce jeu " Qui veut créer l'univers ? " ( voir physique théorique),

alors  maintenant c'est à toi de jouer .

Les jeux ne sont pas encore faits , rien ne va plus

Merci !

 

Encore un dernier p'tit effort !